Tous aux Rencontres Internationales de Chartres !

Du 27 octobre au 18 novembre 2012, auront lieu les 9es Rencontres Internationales de Mosaïque de Chartres, qui regrouperont environ 230 mosaïstes d’une quinzaine de nationalités.

Depuis 1996, l’association les 3R réunit ainsi, tous les deux ans, amateurs et professionnels autour d’expositions et conférences sur le monde de la mosaïque. Les œuvres exposées concourent pour le Prix Picassiette, décerné par un jury d’artistes à quatre catégories de mosaïstes (les groupes, les amateurs, les amateurs initiés et les professionnels), ainsi que pour le Prix du Public, choisi, lui, par les visiteurs.

Les Rencontres ayant eu un grand succès ont donné lieu à des catalogues. On peut notamment commander celui de l’année dernière, « Chemins de Pierre », à l’Association des 3R ou bien encore chez Championnet.

Cette année, les conférences et animations auront lieu les samedis 27 octobre et 17 novembre, et le Prix Picassiette sera remis le samedi 17 novembre. Pour plus d’informations, voir le site des 3R.

Publicités

Expositions de Giovanna Galli et Henry-Noël Aubry

A l’occasion du salon de peinture et sculpture « Trans’arts », Giovanna Galli et Henry-Noël Aubry ont exposé quelques-unes de leurs mosaïques durant tout le mois d’août 2012 à Cogolin, dans le Var (83).

Alors qu’Henry-Noël Aubry joue autour de nuances de noir (principalement en marbres et granits) en les rehaussant parfois de bleus plus ou moins éclatants, Giovanna Galli utilise plus facilement le verre et l’or, rappelant l’univers chatoyant de l’art byzantin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour celles et ceux qui n’auraient pas eu le bonheur de voir cette expo, sachez que vous pourrez à nouveau admirer leurs oeuvres à Sucy-en-Brie, dans le Val de Marne (94), du 26 janvier au 24 février 2013. Y exposeront également Verdiano Marzi et Lule Amado-Fishgrund. Un grand rendez-vous, donc !

Par ailleurs,  Giovanna Galli et Henry-Noël Aubry proposent des stages de formation à la mosaïque sur Paris et Toulon. Cliquez sur l’image suivante pour en lire les détails :

Stages de mosaïque sur Paris et Toulon
avec Giovanna Galli et Henry-Noël Aubry

Promenade à Rennes sur les pas du mosaïste Odorico

Lors d’un bref passage à Rennes cet été, j’ai décidé de visiter le centre-ville en suivant les traces d’Isidore Odorico.

Fils de mosaïstes originaires de la province de Pordenone en Italie, Isidore Odorico est né à Rennes (1893-1945). Reprenant l’affaire de son père lorsque ce dernier décède, il crée des motifs inspirés de l’Art Déco (souvent géométriques, à base de formes droites et de cercles enchevêtrés), très en vogue dans l’entre-deux-guerres, et agrandit considérablement l’entreprise familiale. Il décore ainsi nombre de villas, hôtels, écoles, piscines (les préoccupations hygiénistes dominant le monde de la médecine depuis la fin du XIXe siècle facilitent l’arrivée de la mosaïque dans ce type de lieux), essentiellement dans l’ouest de la France.

On peut donc voir aujourd’hui à Rennes un certain nombre de lieux ornés de mosaïques d’Odorico, comme le bureau de Poste de la place République, la piscine Saint-Georges, l’église Sainte-Thérèse, etc. N’hésitez pas à cliquer sur les images ci-dessous pour les agrandir :

Pour faire une visite virtuelle de la maison d’Odorico, je vous renvoie à la vidéo de Daniel Enocq (cliquer sur son nom !).

Enfin, n’ayant pu voir les mosaïques intérieures de la piscine Saint-Georges, malheureusement fermée lors de ma visite, j’ai quand même pu prendre ces photos de l’extérieur de l’entrée : ce n’est pas Odorico, mais les céramistes Gentil et Bourdet qui en ont réalisé les mosaïques de grès flammé (ils sont aussi les auteurs de celles du vestibule). Odorico a, quant à lui, créé la mosaïque du bassin, qu’il me faudra retourner voir !