Partez en Italie avec Mosaic Art Tours, sur les lieux mythiques de la mosaïque !

Mes amis Renée et Gilles de Mosaïque Magazine et Sandrina de Mosaïque et Petits Cailloux se lancent dans l’aventure de l’organisation de voyages autour du thème de la mosaïque ! Profitons-en donc, avec cette première offre : un séjour de 8 jours en Italie, à la découverte des mosaïques romaine, byzantine et contemporaine. N’étant pas en vacances à ce moment-là, je ne pourrai pas être de la partie, mais pourquoi pas une autre fois… Voici donc toutes les infos sur ce superbe voyage :

VENISE-SPILIMBERGO-RAVENNE 

Un voyage du samedi 4 au dimanche 12 mai 2013

Voyage en train couchette 

Samedi 4 mai : Paris/Venise

Départ de Paris Gare de Lyon  à 19h45

Arrivée à 9h34 à Venise Santa Lucia

Train couchette en cabines 4 personnes

Samedi 11 mai : Bologne/Paris

Départ de la Gare de Bologne (horaires en attente – nouvelle ligne)

Arrivée à Paris Gare de Lyon le lendemain matin

Les Hôtels : 

Votre hotel à Venise : Hotel  Belle Epoque – 3*

L’Hotel Belle Epoque propose des chambres avec un mobilier authentique du XVIIIe siècle, la climatisation et la télévision par satellite. Il est situé à Venise, à 10 minutes à pied de la gare ferroviaire de Santa Lucia et de la gare routière Piazzale Roma. L’arrêt de bateau-bus le plus proche est celui de Ferrovia.

Un ascenseur panoramique permet d’accéder aux chambres du Belle Epoque et chacune possède une salle de bains en marbre blanc ainsi que des éléments en verre de Murano. Un copieux petit-déjeuner buffet est servi dans l’élégante salle à manger.

L’établissement est situé dans une rue centrale entourée de boutiques et de restaurants.

Votre hotel à Spilimbergo : Grand Hotel President – 4*

Le Grand Hotel President est situé dans un quartier résidentiel paisible de Spilimbergo, à 10 minutes de marche du centre historique.

Élégantes et colorées, les chambres sont équipées d’une connexion Wi-Fi gratuite, d’un minibar et d’une télévision à écran plat. Chaque chambre comprend une salle de bains privative pourvue d’une baignoire ou d’une douche.

Un petit-déjeuner buffet comprenant des plats italiens et continentaux vous est servi chaque matin.

Votre hotel à Ravenne : Ostello Galletti Abbiosi – 3*

Cette ancienne résidence aristocratique à l’architecture du XVIIIe siècle se trouve dans le centre de Ravenne, face à la Basilique de Saint Apollinaire Nuovo. Elle propose des chambres élégantes avec connexion Wi-Fi , climatisation et télévision par satellite.

L’établissement allie charme historique et décoration contemporaine et épurée. Il comprend des installations modernes telles qu’une salle de remise en forme, mais aussi une chapelle et des plafonds peints datant du XIXe siècle.

 

Votre programme :

Samedi 4 mai 2013

Rendez-vous  en fin de journée à la Gare de Lyon pour un départ en train couchette à 19h45.

Dimanche 5 mai 2013

Arrivée à 9h34 à la Gare centrale de Venise Santa Lucia.

Transfert à pied à l’hôtel pour déposer les bagages.

Déjeuner dans un restaurant près de la Place Saint Marc.

Visite guidée pendant 3 heures du centre historique de Venise, de la Place Saint Marc et de la basilique Saint Marc. Cette visite à pied est une excursion incontournable, si vous vous trouvez à Venise pour la première fois. Vous visiterez la basilique St Marc sur la Place St Marc et d’autres hauts lieux de la ville, puis vous découvrirez la « vraie » Venise, celle du labyrinthe de ruelles et d’allées peu fréquentées.

Napoléon appela la place St Marc ‘la salle de dessin la plus fine en Europe ». Les visiteurs et les pigeons semblent s’être rassemblés ici pendant des siècles sans aucune autre activité apparente que de créer une cacophonie incessante et un remue ménage qui donne à cette place une atmosphère de fête permanente accentué par les « duel » entre les orchestres du café Florian et Quadri, le cliquetis des amarres en bronze et le gong de la cloche du XVe siècle du Torre dell’Orologio. Les deux colonnes des piazzetta soutiennent des emblèmes des saints patrons de la cité : le lion ailé de St Marc et la figure de St Théodore.

Découverte des merveilleuses mosaïques d ’or et ses sols en mosaïque de marbre de St Marc.

Installation dans les chambres. Diner et soirée libre à Venise

Lundi 6 mai 2013

Matinée chez les frères Orsoni, fameux fabricants de  smalts  depuis 1888. Cela paraît incroyable mais encore aujourd’hui les tesselles de verre sont coupées à la main, une à une. Visite de la fabrique, de l ’atelier et du magasin au millier de couleurs.

Possibilité d ’acheter du matériel en fin de visite.

Puis nous nous dirigerons vers l’embarcadère où nous prendrons le bateau pour Torcello ,une belle navigation pendant une heure pour rejoindre cette jolie petite ile située au fond de la lagune.

Déjeuner  gastronomique sur l’Ile de Torcello à la Locanda Cipriani

La Locanda Cipriani a été créée par  Giuseppe Cipriani, réputé dans le monde entier pour son  Harry’s Bar de Venise et l’Hôtel Cipriani, une « perle » de l’hôtellerie vénitienne.

Vers la fin des années 1920, il s’est émerveillé par cet endroit enchanteur qu’est Torcello.

Que dire de Torcello qui, à l’époque byzantine était une des plus importantes cités de l’Adriatique ? Ce n’est plus aujourd’hui que le souvenir d’un village de pêcheurs qui semble s’enliser de jours en jours. Et pourtant elle est toujours là, Santa Maria Assunta, superbe église que l’on reconnaît de loin à son campanile. Le pavement de mosaïques a été réalisé au XIe siècle, les bas-reliefs datent du XIe et les peintures du XVe siècle.

Le mur intérieur de la façade est recouvert d’une stupéfiante décoration de mosaïque. Les obscurs mosaïstes veneto-byzantins des XIIe et XIIIe siècles, s’inspirant de prototypes orientaux, mais avec un esprit roman, y racontent l’apothéose du Christ et le Jugement universel. Cette mosaïque est divisée en six registres et les épisodes narratifs suivants s’y succèdent : la Descente du Christ aux limbes, l’Archange St Michel qui pèse les âmes tandis que le Diable attend sa proie, la Résurrection des Morts et l’Enfer avec la séparation des damnés chargés de peines variées, selon leurs péchés.

Après le déjeuner, départ du bateau vers Venise. On pourra s’arrêter librement à Murano ou à Burano, le reste de l’après-midi étant libres (pass bateau fourni pour tout le séjour).

Mardi 7 mai 2013

Check out – on laissera les valises consignées à l’hôtel.

Journée libre pour visiter la ville.

Déjeuner libre.

Vers 18h, départ vers Piazzale Roma où nous attendra notre car pour aller à Spilimbergo.

2 heures de route environ.

Dîner et nuit au Grand Hotel President à Spilimbergo.

Mercredi 8 mai 2013

Journée de découverte de Spilimbergo :

Spilimbergo est connue comme la « ville de la mosaïque » car elle possède une école de mosaïque, la Scuola Mosaicisti del Friuli, active officiellement depuis janvier 1922, héritière de l’ancienne tradition artistique de Rome et Byzance et donc d’Aquilée et de Venise.

Spilimbergo est aujourd’hui la capitale de la mosaïque décorative, murale ou pariétale, comme peuvent le démontrer les œuvres grandioses et précieuses sorties de l’Ecole et des ateliers de la ville, qui ornent les aéroports, les universités, les palais royaux, les résidences publiques et privés, les stades, les cathédrales et les mosquées du monde entier. Sous la direction d’une équipe expérimentée de maîtres hautement qualifiés, dans l’Ecole toutes sortes de réalisations sont exécutées, d’après les esquisses de quelques uns des plus éminents artistes contemporains.

Visite de l’école , d’un atelier privé ainsi que de l’usine du fabriquant de pâtes de verre Dona avec possibilité d’acheter du matériel.

Déjeuner inclus.

Dîner et nuit au Grand Hotel President à Spilimbergo.

Jeudi 9 mai 2013

Départ tôt le matin  pour Ravenne (250 km – 3h30 de car environ)

Arrivée à Ravenne vers midi et  déjeuner dans une Trattoria près de l’hotel.

Les mosaïques de Ravenne

Ravenne possède un ensemble de mosaïques et de monuments paléochrétiens unique au monde. La ville fut capitale de l’Empire Romain au Vème siècle puis de l’Italie Byzantine jusqu’au VIIIème siècle. Nous visiterons, le baptistère néonien, la basilique Sant’ Apollinare Nuovo, le baptistère des Ariens, la basilique San Vitale et le mausolée de Galla Placidia. Tous ont été construits aux Vème et VIème siècles.

En début d’après-midi, on commencera par la visite du Musée TAMO, qui retrace toute l’aventure de la mosaïque , son histoire depuis ses origines jusqu’aux œuvres contemporaines Puis visite du Baptistero Neoniano et de la basilique San Appollinare Nuovo située en face de l’hôtel.

Check -in à l’hôtel après la visite.

Dîner libre

Nuit à l’Hotel Ostello Galetti Abbiosi

Vendredi 10 mai 2013

Visite du Musée MAR

Visite du Musée Arcivescovile.

Déjeuner typique dans une Trattoria du centre.

Baptistero degli Ariani

Basilica San Vitale

Mausoleao Galla Placidia

Visite privée dans l’atelier d’un mosaïste de Ravenne.

Dernier dîner d’au revoir au restaurant Cà del Ven.

Samedi 11 mai 2013

JOURNEE LIBRE.

En fin de journée, transfert en car vers Bologne pour prendre le train en début de soirée.

Bologne/Paris.

Dimanche 12 mai 2013

Arrivée à Paris Gare de Lyon le matin.

Prix et conditions :

Prix 1260 € par personne  en chambre double

(sur une base de 25 personnes minimum)

– Supplément chambre individuelle : 195 € par personne

Ce prix comprend :

– l ’aller-retour Paris/Venise – Bologne/Paris en train couchette 1ère classe

– 2 nuits à Venise, Hôtel Al Sole (3*)

– 2 nuits à Spilimbergo (Hotel President 4*) 2 nuits à Ravenne, Ostello Galetti (3*)

– les petits déjeuners et repas mentionnés au programme (boissons comprises)

– les transferts et les visites mentionnées au programme.

– Le pass vaporetto pour circuler à Venise

Inscriptions avant le 1er décembre 2012 auprès  de :

Sandrina VAN GEEL NEUMANN

Association Mosaïque et Petits Cailloux

17 chemin du Plant de Forvache

78740 Vaux sur Seine

contact@mosaique-petitscailloux.com

Tel :  01 30 99 34 45

Port : 06 14 56 99 92

Chagall à la Chapelle Sainte Roseline (Les Arcs sur Argens, France)

Le week-end dernier, j’ai enfin pris le temps d’aller jeter un œil au fameux Repas des Anges, grande mosaïque de Marc Chagall, cachée dans une petite chapelle au fin fond du Var (83)… La chapelle Sainte Roseline au printemps

La chapelle Sainte Roseline fut construite au XIe siècle, sur la commune des Arcs sur Argens (à une petite quinzaine de kilomètres de Draguignan), juste à côté d’un fort joli cloître, qui formait autrefois avec la chapelle le monastère de la Celle-Roubaud. Elle se trouve à l’écart du village, au milieu des vignes. Le cloître de Sainte Roseline

Le nom actuel de la chapelle apparaît au XIXe siècle, en mémoire de Sainte Roseline, née au château des Arcs le 27 janvier 1263. Dès son plus jeune âge, Roseline fit preuve d’une grande charité, n’hésitant pas à braver l’interdiction paternelle en vidant les greniers du château pour distribuer les réserves aux paysans venus réclamer du pain. Un jour, elle fut surprise par son père, qui lui ordonna de montrer ce qu’elle cachait sous son tablier. Elle ouvrit donc son tablier, d’où s’échappa une brassée de roses. Le « miracle des roses » avait eu lieu.

En 1278, Roseline, très pieuse, terminait son noviciat au couvent de Bertaud, près de Gap. Un soir, chargée de préparer le repas de la communauté, elle se mit en prière et sentit soudain le Seigneur auprès d’elle, avec lequel elle s’entretint. A l’arrivée des religieuses, le repas n’était évidemment pas prêt, mais Roseline fut sauvée de l’ire de la prieure par des anges qui mirent la table et y déposèrent la nourriture à sa place.

Aujourd’hui, on peut voir la momie de Sainte Roseline dans la chapelle, classée monument historique en 1980. Le bâtiment fut en effet restauré en 1969, grâce au mécénat d’Adrien Maeght (dont la famille est l’origine de la Fondation Maeght). On demanda alors à quatre artistes contemporains de l’enrichir d’œuvres d’art moderne : les vantaux en bronze martelé de la niche du reliquaire sont l’œuvre de Diego Giacometti, de même que le lutrin en bronze. Jean Bazaine et Raoul Ubac composèrent ensemble les vitraux, et Marc Chagall réalisa la grande mosaïque représentant le repas des anges.

A vrai dire, Chagall, comme beaucoup d’autres artistes, ne faisait souvent que dessiner ses mosaïques, qui étaient ensuite exécutées par des mosaïstes considérés comme des techniciens dont le grand public ignore le nom. Il me parait donc intéressant de signaler ici que les œuvres de Chagall furent la plupart du temps réalisées par Luigi Guardigli ou Lino Melano. Toutefois, j’ai eu beau chercher, je n’ai rien trouvé concernant la mosaïque de Sainte Roseline. Si quelqu’un en sait plus que moi, qu’il ou elle n’hésite pas à m’éclairer ! Personnellement, j’ai un petit regret : c’est que la mosaïque n’ait pas été exposée dans un lieu plus grand ou plus haut, à une plus grand distance de nous. Les tesselles sont en effet très grosses et lorsque l’on observe l’œuvre de si près, on peut y trouver un manque de finesse. Mais l’ensemble est tout de même remarquable.

A noter aussi : pour compléter la visite de la chapelle, on peut faire un tour au très charmant Château Sainte Roseline, de l’autre côté de l’allée, qui produit de bons vins et organise toute l’année des manifestations gastronomiques et artistiques.

 

NOUVEAU ! Cours de mosaïque à l’Amicale Laïque du Mourillon, à Toulon.

Quoi ? Des cours de mosaïque pour adultes.

Quand ? Les cours débuteront la semaine du lundi 12 novembre (rentrée après les vacances de la Toussaint).

Le jour et l’horaire restent à déterminer et seront décidés en accord avec les personnes intéressées.

? A l’Amicale Laïque du Mourillon, 5 rue Noël Castel, à Toulon.

Remontant à l’Antiquité et principalement liée à l’architecture, la Mosaïque permet de donner vie, par des jeux de lumière, de texture et de matière, à des surfaces et des matériaux qui pourraient paraître trop durs, trop froids, trop lourds ou trop lisses.

Un travail minutieux, une concentration parfois intense : la Mosaïque peut être vue comme une activité proche de la méditation, et vous serez surpris du bien-être et de l’apaisement que l’on peut ressentir à la fin d’une séance.

Venez donc découvrir les techniques de base de cet art à la portée de tous, qui vous permettront d’égayer votre intérieur à loisir, en transformant vos vieux meubles, en créant votre numéro de maison personnalisé, en imaginant toutes sortes de beaux tableaux et objets !

Pour me contacter : marionbarthelat@yahoo.fr

Happy birthday, Millenium Wall !

Je vous emmène aujourd’hui faire un tour du côté du Vietnam, à Hanoï plus précisément, pour l’anniversaire du “Millenium Wall”. Voilà deux ans aujourd’hui que fut inaugurée la plus grande mosaïque du monde, pour célébrer les 1.000 ans de la ville (1010-2010). Réalisée sur un mur qui parcourt la capitale vietnamienne, elle mesure 3,85 kilomètres de long !

L’idée vient de l’artiste et journaliste vietnamienne Thu Thuy Nguyen, qui souhaitait, par ce projet, redonner de l’énergie à la ville de Hanoï, mais aussi rapprocher les différentes communautés au travers de l’art. La fresque de mosaïque a ainsi permis de réunir, depuis 2007, 35 artistes professionnels du Vietnam et d’autres pays, tels que le Danemark, la France, les Pays Bas, l’Espagne, l’Italie, le Royaume Uni, les Etats Unis, l’Argentine, la Nouvelle Zélande et l’Australie. Se sont également associés au projet plus d’une centaine d’artisans céramistes vietnamiens, ainsi que 500 enfants et étudiants en arts plastiques du Vietnam et d’ailleurs.

Les mosaïques du Millenium Wall représentent l’histoire du Vietnam, de ses campagnes et de ses villages traditionnels :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour en savoir plus, cliquer ici (site officiel, à lire en anglais ou en vietnamien).
Voici aussi ici un documentaire de CNN (en anglais, donc), réalisé pendant l’élaboration du Millenium Wall.