Les « street bugs » de Philippe Vignal

Insecte chilien de Philippe Vignal

Insecte chilien de Philippe Vignal

A l’origine, Philippe Vignal, artiste basé à Paris, crée des objets de déco en mosaïque de carrelage. Il a un style bien à lui, facilement reconnaissable, et il reproduit ainsi ses motifs géométriques sur tableaux, chaises, pendules, tables, etc.

A la suite de son aventure chilienne aux côtés d’Isidora Paz Lopez et tout un tas d’autres mosaïstes, en 2014, il s’est bâti une petite notoriété en lançant ses fameux « street bugs », des insectes colorés lâchés d’abord dans les rues parisiennes, puis, par la suite, dans le monde entier, grâce aux amis qu’il s’est faits aux Chili. Reprenant l’idée d’Invader qui a envahi la planète de ses petits extraterrestres sortis tout droit des jeux vidéo des années 80, Philippe Vignal donne à la mosaïque une visibilité par le biais du street art.

Vous trouverez ici une petite vidéo sympathique montrant l’artiste en action, en virée nocturne dans les rues sombres de Paris !

Publicités

Stages 2016 à Paray-le-Monial (71)

logo-Maison-de-la-Mosaïque-ContemporaineLe calendrier 2016 des formations à Paray-le-Monial est sorti ! Pour ceux qui ne le sauraient pas, Paray, ville bourguignonne classée ville d’art et d’histoire, n’accueille pas que des pèlerins pendant l’été. C’est aussi, grâce à l’association « M comme Mosaïque », un lieu de rencontre extraordinaire pour tous les amoureux de la mosaïque. Depuis 2011, l’association, qui oeuvre à la diffusion des connaissances autour de la mosaïque par le biais d’expositions, formations, conférences, etc., s’est installée dans de nouveaux locaux et a ainsi créé la Maison de la Mosaïque Contemporaine (au 15 bis quai de l’Industrie, à Paray).

Y sont proposées tout au long de l’année des formations d’une durée -à quelques exceptions près- d’une petite semaine, avec des artistes confirmés, venant de France ou d’Italie. Chacun explore l’art de la mosaïque sous un angle différent. Pour avoir une idée des formations proposées pour l’année à venir et pour s’inscrire (rapidement, car certains stages se remplissent très, très vite !), cliquer ici.

Attention ! Si vous souhaitez suivre un stage en été, pensez à réserver un logement très tôt car la ville est littéralement envahie par les pèlerins, et les hôtels et campings sont pris d’assaut !