Petit tour par Notre-Dame-de-la-Garde à Marseille (13), France

Voilà bien longtemps que je n’avais pas gravi la côte jusqu’à cette chère « Bonne Mère », alors j’y suis retournée il y a peu pour admirer (enfin !) le résultat de sept longues années de restauration. Et ce fut une belle découverte !

Notre-Dame-de-la-Garde se dresse sur la colline du même nom et domine la ville de Marseille, dont elle est devenue le symbole. Considérée comme la gardienne des marins et des pêcheurs, elle est même le lieu le plus visité de la cité phocéenne. Mais de 2001 à 2008, la basilique a subi des travaux de remise en état, tout d’abord à l’extérieur en raison des effets désastreux de la corrosion atmosphérique (rappelons que le monument se trouve à deux petits kilomètres du bord de mer à vol d’oiseau), notamment sur le marbre vert des Alpes, mais aussi à l’intérieur, avec ses remarquables mosaïques, noircies par la fumée des cierges et endommagées par des impacts de balles et des éclats d’obus lors de la Libération en août 1944.

Les travaux de restauration ont donc été confiés à un mosaïste du cru : Michel Patrizio. De génération en génération, les Patrizio se sont transmis le savoir-faire des mosaïstes du Frioul et emploient aujourd’hui des mosaïstes issus de l’école de Spilimbergo, en Italie. Spécialisés dans la restauration, ils ont oeuvré à la remise en état de monuments tels que la Basilique du Rosaire à Lourdes, l’Eglise Sainte Thérèse à Rennes, ou encore le musée des Beaux-Arts de Nice.

Après la guerre, les trous laissés par les tesselles manquantes dans les mosaïques de la basilique Notre-Dame-de-la-Garde avaient été comblés par du plâtre recouvert de peinture ! Pour remplacer les tesselles d’origine, Patrizio s’est donc procuré les matériaux nécessaires à Venise, chez Orsoni. La partie la plus abîmée était la coupole la plus proche du chœur : toutes les mosaïques d’or ont dû être changées ! Enfin, certaines parties de mosaïques menaçant de se décoller ont été consolidées par des injections de résine.

Voici, en prime, un lien vers une vidéo réalisée par le diocèse de Marseille, à l’image, certes, pas d’une grande qualité, mais avec un commentaire fort intéressant du Père Levet, qui décrit et analyse les mosaïques de la basilique Notre-Dame-de-la-Garde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s