Marie l’Acrobate, Fernand Léger

« Marie l’Acrobate ». On retrouve ici le thème du cirque, mais on sent davantage de mouvement. L’ensemble est moins chargé : Léger joue avec les pleins et les vides, le contraste entre le corps blanc de Marie et les formes sombres, la verticalité des objets qui semblent danser dans le vide.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s