Les difficultés d’une artiste

créateurAriane Mariane, créatrice textile allemande installée en France, écrivait il y a trois ans un article tristement toujours d’actualité. Elle y explique le temps passé, la fatigue accumulée et l’argent dépensé par l’artiste pour créer et promouvoir son oeuvre. Elle nous rappelle que le prix d’une création originale ne peut égaler celui d’un produit fait à la machine et à la chaîne.

Beaucoup d’artistes qui se lancent déchantent vite lorsqu’ils découvrent toutes les tracasseries administratives qui les attendent ou encore l’incompréhension du public face au prix de leurs oeuvres uniques. Faisons donc tous preuve de pédagogie et expliquons, toujours et encore, que toute création a un coût et que, derrière toute oeuvre d’art, il y a la vie de l’artiste.

Merci, Ariane Mariane, pour cet éclairage. Un petit coup de pub pour cette belle artiste : voici les adresses de son blog et de son site. Bonne navigation !

Publicités