Adieu « Perspectives Mosaïques »…

Je vous annonçais, il y a quelque temps, la tenue de la deuxième exposition « Perspectives Mosaïques », organisée à Dijon au mois de mars. Or, la triste nouvelle vient de tomber : il n’y aura pas d’exposition cette année. Manque de participants.

Peut-être aurait-il fallu relancer la communauté des artistes mosaïstes en expliquant que la tenue même de l’exposition était menacée ? Toujours est-il qu’il est plutôt triste de voir périr une manifestation qui n’en était qu’à ses débuts. Il faut dire que les initiatives ont fleuri aux quatre coins de l’hexagone ces dernières années, et même si c’est à saluer, les artistes ont peut-être un peu de mal à suivre… La mosaïque n’étant pas l’activité la plus rapide du monde, à moins d’y consacrer tout son temps, une oeuvre met un certain temps à naître (bon, on met mon propre cas à part, car là, on atteint des records !). Du coup, si les mosaïstes professionnels peuvent ainsi bénéficier de bien plus de vitrines qu’auparavant, on peut aisément imaginer que les amateurs, eux, peinent à suivre le rythme.

Toutefois, si l’on jette un oeil au message laissé par les organisatrices sur un réseau social bien connu, on note que le nombre d’artistes prêts à participer, s’il n’était pas au niveau de la première édition, était tout de même conséquent. L’ambition affichée dès la première année était peut-être un peu élevée. Mieux vaut probablement commencer petit et grandir ensuite avec la réputation et les relations nouées lors des premières éditions.

Le festival de Hazebrouck a, lui, trouvé un moyen d’attirer les artistes, en leur lançant un défi au travers de l’utilisation obligatoire d’un matériau qui change à chaque édition. Je ne sais pas combien de temps l’idée pourra être réutilisée, mais c’est un bon moyen à la fois de voir naître des créations originales et de motiver les artistes.

Terminons par un petit message à l’association « Perspectives Mosaïques » : peut-être l’année 2017 n’était-elle pas un bon cru, mais vous avez raison, « il est important de faire découvrir nos créations et notre activité de mosaïste le plus souvent possible, et (…) il n’y a pas de petite occasion de rencontrer le public et de promouvoir la mosaïque », alors attendez un peu, changez de formule, de format, de communication, de je ne sais quoi, mais ne laissez pas tout tomber ! La mosaïque a besoin de belles idées comme les vôtres !

Perspectives Mosaïques 2017 : appel à candidatures

logoC’est reparti pour un tour : l’association créée par Alexandra Bergery a lancé, il y a quelque temps, les préparatifs de sa 2ème exposition « Perspectives Mosaïques », qui aura lieu à Dijon du 16 au 31 mars 2017. Pendant ces deux semaines, seront montrées au public environ soixante-dix oeuvres réalisées par soixante-dix mosaïstes différents !

Les artistes intéressés pour y participer sont donc priés de se faire connaître avant le 31 décembre 2016, en expédiant le dossier d’inscription, à demander à l’adresse mail suivante : perspectivesmosaiques@gmail.com.

Bonne création à tous !

« Mosaïques en Nord » s’expose à Soignies

Soignies 2016J’aurai le plaisir d’exposer ma mosaïque de pierre bleue, Tangled Up, réalisée pour l’exposition « Mosaïques en Nord » de Hazebrouck en 2015, cette fois au centre culturel de Soignies, en Belgique. Elle a été sélectionnée avec douze autre oeuvres créées sur le même principe, à savoir la présence d’au moins 40% de pierre bleue de Soignies dans l’ensemble de la mosaïque. C’était une expérience intéressante et je suis ravie que la vie de mon petit noeud continue ainsi…

L’exposition se déroulera du 16 septembre au 2 octobre, au Centre d’Art et de Culture de Soignies. Attention : les horaires sont limités ! Pour tout renseignement : (+32) 067 347 428.