De la moz chez Camille Saint-Saëns !

A l’école maternelle Camille Saint-Saëns (quartier du Port Marchand à Toulon), les murs sont vieux et les peintures de la cour, plus très fraîches. Il y a longtemps, y ont été peints de grands animaux à l’air fort sympathique, mais plus personne ne les regarde tellement leurs couleurs ont fané… Alors, en 2015, j’ai proposé de lancer un projet de mosaïque pour orner le mur le plus visible d’une frise qui serait réalisée par les enfants. Le thème du Carnaval des Animaux est apparu comme une évidence et la frise s’est transformée en portée musicale où se baladent une clef de sol et des notes, mais aussi le nom de l’école et quelques bêtes…

Toutes les classes de l’école ont participé au projet qui a couru sur deux années. C’était une première pour moi, car, si j’avais pas mal travaillé avec des petits, je ne m’étais jamais aventurée dans un projet d’une telle envergure. Mais le résultat semble plaire, et je tiens tout particulièrement à remercier les maîtresses Maryline et Juliette pour leur soutien, ainsi que Viviane qui est restée de longues heures à mes côtés, dépassant largement les horaires prévus. Merci encore à Anne pour sa confiance et aux parents qui ont bien voulu consacrer quelques heures de leur temps libre pour nous prêter main forte. Enfin, bravo aux bouts de chou pour leur application !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Grand projet en cours à l’école Camille Saint-Saëns…

Après une petite intervention il y a quelques années à l’occasion de la fête des pères, je me suis lancée dans un projet d’une autre envergure avec les enseignants de l’école maternelle Camille Saint-Saëns, à Toulon (83). Les peintures des murs de la cour commençant à vieillir, nous avons décidé de les remplacer par une grande frise en mosaïque, inspirée du compositeur Camille Saint-Saëns. J’ai donc dessiné une portée musicale sur laquelle on pourra lire le nom de l’école, accompagné de quelques-uns des animaux du célèbre « Carnaval des animaux ».

Le projet est très ambitieux et nous n’en sommes qu’à la moitié (j’en profite pour dire un chaleureux merci aux ATSEM, qui me sont d’une grande aide), mais les enfants ont bien accroché à la mosaïque, certains allant jusqu’à faire des heures sup’ pendant les récréations ! A suivre, donc…

Invasion d’extraterrestres à la maternelle !

Pour la fête des pères, les enfants de moyenne section de l’école maternelle Camille Saint-Saëns, à Toulon, ont réalisé des dessous de verre en mosaïque (pour les profs qui souhaiteraient faire de même : les carrés sont de petits émaux de chez Championnet). Nous nous sommes inspirés d’un petit Invader découvert dans une des rues du quartier du Mourillon, pas loin de l’école.

L'Invader de la rue July, dans le Mourillon, à Toulon

L’Invader de la rue July, dans le Mourillon, à Toulon

Les Space Invaders sont des mosaïques représentant des extraterrestres collées sur les murs des villes à la manière des graffitis par un artiste français, célèbre dans le monde du street art.

Pour découvrir l’artiste Space Invader : http://www.space-invaders.com/