Perspectives Mosaïques 2017 : appel à candidatures

logoC’est reparti pour un tour : l’association créée par Alexandra Bergery a lancé, il y a quelque temps, les préparatifs de sa 2ème exposition « Perspectives Mosaïques », qui aura lieu à Dijon du 16 au 31 mars 2017. Pendant ces deux semaines, seront montrées au public environ soixante-dix oeuvres réalisées par soixante-dix mosaïstes différents !

Les artistes intéressés pour y participer sont donc priés de se faire connaître avant le 31 décembre 2016, en expédiant le dossier d’inscription, à demander à l’adresse mail suivante : perspectivesmosaiques@gmail.com.

Bonne création à tous !

Publicités

Les difficultés d’une artiste

créateurAriane Mariane, créatrice textile allemande installée en France, écrivait il y a trois ans un article tristement toujours d’actualité. Elle y explique le temps passé, la fatigue accumulée et l’argent dépensé par l’artiste pour créer et promouvoir son oeuvre. Elle nous rappelle que le prix d’une création originale ne peut égaler celui d’un produit fait à la machine et à la chaîne.

Beaucoup d’artistes qui se lancent déchantent vite lorsqu’ils découvrent toutes les tracasseries administratives qui les attendent ou encore l’incompréhension du public face au prix de leurs oeuvres uniques. Faisons donc tous preuve de pédagogie et expliquons, toujours et encore, que toute création a un coût et que, derrière toute oeuvre d’art, il y a la vie de l’artiste.

Merci, Ariane Mariane, pour cet éclairage. Un petit coup de pub pour cette belle artiste : voici les adresses de son blog et de son site. Bonne navigation !

Fernand Léger à Toulouse (31), France

Musée des Abattoirs, ToulouseDe passage à Toulouse pour les fêtes de fin d’année, j’en ai profité pour faire un tour au Musée des Abattoirs, qui proposait, entre autres choses, une expo d’une trentaine d’oeuvres de Picasso. Mais quelle ne fut pas ma surprise, lorsque, dans la cour du musée, je découvris de grandes mosaïques tirées de tableaux de Fernand Léger !

Présentons d’abord le lieu. Le musée tire son nom de son ancienne fonction : ce beau bâtiment de brique rouge, dessiné d’après les plans de la Basilique Saint-Sernin de Toulouse, abrita les bêtes destinées à la consommation de 1832 à 1988. Presque dix ans plus tard, des travaux de rénovation commençaient pour transformer le lieu en espace d’exposition de collections d’art moderne et contemporain, et en 2000, le musée ouvrit ses portes.

En 2005, eut lieu l’exposition « Léger Monumental », à la suite de laquelle les quelques oeuvres en mosaïque réalisées par l’atelier Heidi Melano entre 1984 et 1993, et situées aujourd’hui à l’extérieur du musée, y restèrent en dépôt. Le visiteur un peu curieux peut donc en profiter en prenant le soleil…

Bref, une belle découverte ! Si vous passez par Toulouse, surtout ne manquez pas de faire un petit détour par les Abattoirs !

Grand projet en cours à l’école Camille Saint-Saëns…

Après une petite intervention il y a quelques années à l’occasion de la fête des pères, je me suis lancée dans un projet d’une autre envergure avec les enseignants de l’école maternelle Camille Saint-Saëns, à Toulon (83). Les peintures des murs de la cour commençant à vieillir, nous avons décidé de les remplacer par une grande frise en mosaïque, inspirée du compositeur Camille Saint-Saëns. J’ai donc dessiné une portée musicale sur laquelle on pourra lire le nom de l’école, accompagné de quelques-uns des animaux du célèbre « Carnaval des animaux ».

Le projet est très ambitieux et nous n’en sommes qu’à la moitié (j’en profite pour dire un chaleureux merci aux ATSEM, qui me sont d’une grande aide), mais les enfants ont bien accroché à la mosaïque, certains allant jusqu’à faire des heures sup’ pendant les récréations ! A suivre, donc…

2e Biennale « Mosaïques en Nord », à Hazebrouck (59) – BIS

Dans mon dernier article, je parlais de cette deuxième biennale de mosaïque, qui allait se tenir sous peu (du 31 octobre 2015 au 4 janvier 2016) à Hazebrouck, dans le Nord. J’ai évoqué les diverses expositions, ainsi que la mise en avant du travail de Gérard Brand, mais j’ai omis de parler des trois artistes qui y proposeront des stages (pardon, les filles !) !

ateliers-mosaïque-HazebrouckMarianne Minuzzi animera donc deux petites formations sur trois jours (une première les 29 et 30 octobre, puis un atelier plus court le 1er novembre) autour de la mosaïque de verre. Marianne a une façon bien à elle de composer ses mosaïques, en agençant ses tesselles d’une manière particulière qui donne beaucoup de relief à ses créations (photo n°3).

Ensuite, le 7 novembre, Sylvie Pilon proposera de découvrir la pierre bleue de Soignies et de la marier avec le verre pour réaliser une mosaïque de la forme d’un papillon ou d’un escargot (photo n°1). Et Sylvie reviendra le 14 novembre pour vous initier à la technique de la mosaïque traditionnelle.

Le 28 novembre, ce sera au tour de Sandrine Daubrège de proposer un cours pour fabriquer des bijoux en micro-mosaïque (confection du support comprise !). Sandrine travaille l’aluminium pour créer ses propres supports, puis elle les décore de motifs toujours délicats en taillant verre, ardoise, marbre, etc. (photo n°2).

Pour obtenir davantage de renseignements, vous pouvez écrire à l’une des deux adresses suivantes : contact@mosaiquesennord.fr ou bien contact@csehazebrouck.fr