Tous à Houston pour la conférence annuelle de la SAMA !

détail de "Depthfinder", de Sonia King

détail de « Depthfinder », de Sonia King

Du 30 avril au 4 mai 2014, se tiendra, à Houston (Texas, USA) cette fois, la treizième conférence de la Société des Artistes Mosaïstes Américains (SAMA).

Comme l’an dernier, les réjouissances commenceront avec l’ouverture du chantier de la Marathon Mosaic, auquel participeront tous les volontaires pour décorer le Smither Park de Houston. Puis suivront les ateliers, les visites de la ville, la vente d’œuvres, les conférences… Parmi les artistes invités, on pourra compter Katherine England, Margo Anton, Bonnie Fitzgerald, Lynn Takata, Julie Richey, Lisa Fields Clark, Emma Biggs, Marian Shapiro, et bien d’autres encore. Cette année, Sonia King, artiste reconnue sur la scène de la mosaïque contemporaine et membre fondateur de la SAMA, sera à l’honneur et donnera une conférence le samedi 3 mai. SAMA

Pour plus de renseignements sur cet évènement, voici l’adresse du site de la SAMA : http://www.americanmosaics.org/

Publicités

Brooks Tower : un art à part…

Dans cette rubrique, je me suis fixé pour objectif d’écrire sur une œuvre que j’aurais sélectionnée parmi les mosaïques d’un artiste, mais pour ce cas précis, j’ai eu du mal à en choisir une en particulier ! Il y a quelques années, je découvrais par hasard et avec surprise le travail de Brooks Tower, artiste américain installé dans l’Oklahoma.

Dans un style que je ne retrouve nulle part ailleurs, Brooks Tower nous promène dans son environnement plutôt urbain, souvent sombre, parfois dérangeant. Ce n’est pas un art confortable. Avec lui, pas de symétries et perspectives qui flatteraient l’œil, pas de matériaux clinquants, pas de sujets doucereux, mais des marbres et granits taillés avec une technique parfaite en pièces (peut-on appeler cela des tesselles ?) de toutes tailles pour former des mosaïques toujours -ou presque- figuratives. On y retrouve des personnages qui traînent dans les rues, des regards songeurs, des murs pas très propres, qui font penser à ce milieu où vit Brooks Tower et où cohabitent des habitants de toutes origines, immigrés -récents ou non- d’Europe, d’Afrique, d’Asie, ou bien descendants d’Amérindiens, un quartier que l’artiste décrit, entre autres, comme un mélange de pelouses impeccables et de vagabonds.

Bench Life

Bench Life

Brooks Tower est venu à la mosaïque relativement tard, en autodidacte. Sans avoir reçu de formation dans quelque forme d’art que ce soit, il a su développer un univers qui lui est singulier, ainsi qu’une technique d’une grande qualité. Parfois même, comme dans Bench Life (ci-dessus), le sujet de la mosaïque est dessiné avec le joint plutôt qu’avec le marbre, comme une mosaïque en négatif, et là encore, la maîtrise est parfaite.

Via

Via

En mai 2013, son œuvre Via (ci-contre) a été remarquée à la conférence annuelle de la SAMA (Society of American Mosaic Artists) en recevant le prix du juré Matteo Randi (de l’Ecole de Chicago), qui explique son choix en ces termes : “The piece I have chosen for my Juror’s choice selection is by Brooks Tower. In this work, even though I am looking at a mosaic without any tesserae I am receiving love and passion put together with a very fine technique and materials. The image moves my feelings with Spensieratezza – as if I am riding that bicycle in the mosaic myself.”

N’hésitez pas à aller admirer davantage d’oeuvres de Brooks Tower sur son site personnel, en cliquant ici !

Au programme en 2014…

L’année 2013 se termine. C’est l’occasion de regarder devant nous et de découvrir avec enthousiasme ce qui nous attend en 2014… vecteur calendrier

JANVIER

– L’exposition « Ardore », présentée par l’association « Les 3R » de Chartres à la chapelle St Éman, continuera jusqu’au 19 janvier 2014, avec les mosaïques de Karen Ami, Sue Giannotti et Matteo Randi, de l’Ecole de Mosaïque de Chicago.

– Nous suivrons avec intérêt, du 13 au 24 janvier 2014, les aventures de 80 mosaïstes des quatre coins du monde rassemblés au Chili autour d’Isidora Paz Lopez, qui a lancé le premier grand « projet d’intervention de mosaïque urbaine » !

– L’exposition Art-à-porter de 185 bagues-mosaïque par l’artiste colombien Meloquez sera encore visible jusqu’au 2 février 2014 à La Maison de la Mosaïque Contemporaine, à Paray-le-Monial.

FEVRIER

Gérard Brand présentera une exposition appelée « Voyage en volume »,  à la galerie Etappenstall, à Erstein, en Alsace.

MARS

– Le 25e concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France », classe « Mosaïque d’Art », aura lieu en mars, à une date qui devrait être communiquée fin décembre 2013.

Giovanna Galli et Henry-Noël Aubry exposeront leurs œuvres à la galerie des 3F à Paris, du 10 au 16 mars 2014.

AVRIL

– « Mosaic Art Tours » organisera son deuxième périple, cette fois en Toscane, du 12 au 19 avril 2014.

– La conférence annuelle de la SAMA (Society of American Mosaic Artists) aura lieu du 30 avril au 4 mai 2014, à Houston (Texas, USA).

MAI

Enzo Tinarelli animera un « stage intensif d’exception » à l’Ecole de Mosaïque de Montpellier, du 5 au 10 mai 2014. Le thème cette année sera « le tapis flexible utilitaire de marbre ».

– Du 7 au 28 mai 2014, Mélaine Lanoë, Julian Modica et Marie-Laure Besson exposeront les créations de leur collectif, « Sismik Art Studio« , à Saint-Pierre-des-Corps (37).

– Du 21 au 24 mai 2014, se tiendra à Vienne (Autriche) la 14e Conférence de la Mosaïque Contemporaine, organisée par l’AIMC (Associazione Internazionale Mosaicisti Contemporanei), autour du thème « La mosaïque dans le cadre de l’Art contemporain ».

JUIN

– Tout l’été, Toyoharu Kii exposera à la Tour Saint Nicolas de Paray-le-Monial, sur le thème « Noir et Blanc ».

JUILLET

Verdiano Marzi sera à l’atelier de la Vanoise, chez Renée Antoine, du mardi 15 au samedi 19 juillet (12h) 2014, pour vous aider à réaliser votre projet (volume, transposition en mosaïque d’une œuvre déjà existante ou création personnelle).

AOUT

Valeria Ercolani animera deux stages à l’atelier de la Vanoise, chez Renée Antoine, du 18 au 22 aout 2014 et du 25 au 29 août 2014.

SEPTEMBRE

OCTOBRE

– Du 18 octobre au 9 novembre 2014, auront lieu les Rencontres Internationales de Mosaïque, à Chartres : les inscriptions seront ouvertes jusqu’au 30 juin 2014.

NOVEMBRE

– Du côté de Casablanca, se tiendra la toute première Rencontre Mondiale de l’Art de la Mosaïque Moderne, du 15 Au 23 novembre 2014.

DECEMBRE

A toutes ces réjouissances, s’ajoutent les stages organisés tout au long de l’année par l’association M comme Mosaïque à Paray-le-Monial, à retrouver sur le site de l’asso.

Voilà, j’ai essayé de rassembler toutes les infos que j’ai pu glaner ici ou là, mais certaines m’ont sûrement échappé. N’hésitez surtout pas à me faire connaître ce qui se passe par chez vous (ou ailleurs !) et je les partagerai ici avec plaisir.

Coup de coeur : Lynne Chinn et son « Arabesque »

Arabesque-Lynne-Chinn-detailVoilà deux jours que j’ai reçu le dernier Mosaïque Magazine et je l’ai déjà dévoré ! Il ne me reste plus qu’à le digérer tranquillement… Mais, alors que l’on met parfois du temps à s’imprégner de certains articles, alors qu’il faut revenir plusieurs fois à certaines œuvres avant de pouvoir les apprécier à leur juste valeur, l’Arabesque de Lynne Chinn, dont le vert éclatant ressort magnifiquement sur le fond noir de la couverture du magazine, m’a touchée instantanément ! J’entends d’ici les grands maîtres italiens crier au scandale devant ces « wagons » de tesselles blanches, mais le charme de cette pose peu orthodoxe opère et l’ensemble est juste fabuleux. Arabesque a d’ailleurs été primée (Juror’s Choice de Jordan Howland) lors de son exposition à Tacoma, dans l’état de Washington (USA), lors du rendez-vous de la SAMA, « Mosaic Arts International 2013 ».

Ce qui me frappe lorsque j’observe cette mosaïque, c’est l’impression de souplesse, voire même d’élasticité, des matériaux, qui sont en fait très durs, puisqu’il s’agit principalement d’émaux, de marbre et de verre. C’est ce qui ressort souvent des œuvres de Lynne Chinn. Commentant une autre de ses œuvres, elle déclarait il y a peu dans « The Decorating Diva » (magazine spécialisé dans le design de luxe) qu’elle explorait à travers ses œuvres le besoin que ressentaient les Américains de toujours rester politiquement corrects. Ainsi se montrent-ils, d’après elle, polis par peur d’éventuelles représailles, alors qu’à l’intérieur, ils peuvent être rudes et plus mordants, mais infiniment plus francs et intéressants. Je ne sais si elle avait la même idée en tête lorsqu’elle a conçu son Arabesque, mais personnellement, je trouve qu’elle correspond bien à cette œuvre : à première vue, on aperçoit un extérieur blanc, avec des andamenti plus ou moins horizontaux, un ensemble relativement lisse. Puis en s’approchant, on se rend compte que les bords sont comme cassés, irréguliers. Enfin, on se penche par-dessus, et là, on découvre des couleurs vives, des andamenti surprenants et des émaux d’or, cachés bien au fond ! Il faut presque creuser pour découvrir toute la beauté de ce drôle de chou-fleur qu’on aurait envie d’effeuiller, de peur de manquer une délicate merveille bien dissimulée…

Pour vous rendre sur le site de Lynne Chinn : http://www.lcmosaics.com/

SAMA : L’American Mosaic Summit 2013 approche !

Dans une grosse quinzaine de jours, aura lieu la conférence annuelle de la Society of American Mosaic Artists, dans l’état de Washington, au nord-ouest des Etats-Unis. Cette année, la conférence se tiendra en effet du 9 au 14 avril, à Tacoma, au sud de Seattle. SAMA

Dès le premier soir, commencera le « Mosaic Marathon », qui durera trois jours et réunira tous les volontaires pour créer une oeuvre collective, destinée à une association caritative locale. Pour vous inscrire à ce projet, contactez Linda Vaden Martin à cette adresse : marathon@americanmosaics.org.

Seront aussi organisées trois excursions différentes, dans les villes de Tacoma et Seattle, pour admirer les mosaïques publiques de la ville ou bien visiter l’usine Spectrum, spécialisée dans le verre coloré.

A ces activités, s’ajoutent naturellement les nombreux ateliers de mosaïque, dirigés par des artistes comme Laurel True, Sonia King, Karen Ami, Yulia Hanansen, Sophie Drouin, Cynthia Fisher et tant d’autres. Certains de ces ateliers sont complets, mais il reste encore des places : vous pouvez donc dès maintenant réserver votre billet d’avion !

L’invité d’honneur de cette conférence 2013 sera Toyoharu Kii, qui a obtenu la Mention Spéciale de la catégorie Professionnels aux Rencontres Internationales de Chartres 2012. Il parlera de l’histoire de la mosaïque au Japon, ainsi que de son oeuvre.

Encore d’autres évènements, comme l’exposition des participants ou le dîner de clôture de la conférence, vous attendent sur le site de la SAMA : http://www.americanmosaics.org/