De la moz chez Camille Saint-Saëns !

A l’école maternelle Camille Saint-Saëns (quartier du Port Marchand à Toulon), les murs sont vieux et les peintures de la cour, plus très fraîches. Il y a longtemps, y ont été peints de grands animaux à l’air fort sympathique, mais plus personne ne les regarde tellement leurs couleurs ont fané… Alors, en 2015, j’ai proposé de lancer un projet de mosaïque pour orner le mur le plus visible d’une frise qui serait réalisée par les enfants. Le thème du Carnaval des Animaux est apparu comme une évidence et la frise s’est transformée en portée musicale où se baladent une clef de sol et des notes, mais aussi le nom de l’école et quelques bêtes…

Toutes les classes de l’école ont participé au projet qui a couru sur deux années. C’était une première pour moi, car, si j’avais pas mal travaillé avec des petits, je ne m’étais jamais aventurée dans un projet d’une telle envergure. Mais le résultat semble plaire, et je tiens tout particulièrement à remercier les maîtresses Maryline et Juliette pour leur soutien, ainsi que Viviane qui est restée de longues heures à mes côtés, dépassant largement les horaires prévus. Merci encore à Anne pour sa confiance et aux parents qui ont bien voulu consacrer quelques heures de leur temps libre pour nous prêter main forte. Enfin, bravo aux bouts de chou pour leur application !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Mini-stages de rentrée

L’atelier de mosaïque du Mourillon, c’est comme les magasins et la mode : les vacances d’été sont à peine entamées qu’on pense déjà à ce qu’on va faire cet automne !

Alors rendez-vous les dimanches 3 et 17 septembre, de 9h à 11h30, au 5ter rue Castel à Toulon, pour fêter le retour des soirées fraîches et des devoirs à la maison ! Notez donc ça proprement dans vos petits agendas ; je vous attends nombreux pour me raconter vos escapades estivales autour des pinces, des émaux… et du thé !

Un bel été à vous…

(atelier ouvert aux débutants comme aux mosaïstes expérimentés, aux petits comme aux grands / tarifs : 25 euros pour les adultes, 20 euros pour les enfants/ados et les adhérents de l’Amicale)

Mini-stages d’été à l’Amicale du Mourillon, à Toulon (83)

Dernières dates de mini-stages dominicaux à l’Amicale du Mourillon !

Nous nous retrouverons les dimanches 2 et 9 juillet, de 9h à 11h30, pour mosaïquer dans l’allégresse, avec thé et petites gourmandises comme d’hab ! C’est ouvert aux débutants comme aux mosaïstes expérimentés, aux petits comme aux grands. Tarifs : 25 euros pour les adultes, 20 euros pour les enfants/ados et les adhérents de l’Amicale.

Ce seront les dernières occasions de vivre ces petits moments de bonheur avant la rentrée de septembre, le mardi 12 exactement, à 18h30.

Venez nombreux !

No peace and love in Toulon…

Après avoir laissé de petits clins d’oeil mosaïstiques dans la nature, voilà un petit moment que j’avais envie de faire de même en ville. Et vu l’atmosphère plus que morose qui règne sur notre pays, le signe « peace & love » s’est imposé de lui-même. On me traitera certainement de naïve, mais j’ai toujours aimé ce symbole. S’il y avait davantage de naïfs, on vivrait peut-être dans un monde plus bienveillant et épanouissant…

Toulon - avenue du littoral 2Donc je me suis décidée dernièrement et il y a dix jours, je posais mes premiers petits symboles de paix et d’amour dans Toulon. L’un deux me plaisait particulièrement : il n’avait rien de fou, il était tout petit, mais il avait des couleurs éclatantes et je l’avais posé à la place d’une plaque de rue qui avait été enlevée, sur la rue très empruntée qui longe la mer.

Oui mais voilà, les gens qui s’expriment, qui sont un tant soit peu créatifs, ça dérange. Vous comprenez, un petit symbole pacifique, c’est bien plus laid et gênant qu’un gros panneau publicitaire, et en la matière, à Toulon, on sait y faire. Voyez plutôt le genre de pub raffinée qu’on se coltine régulièrement (ci-contre). Mayol, l'esprit du sud

Donc, vous l’aurez deviné, ma petite mosaïque a été arrachée. Bon, c’est un peu le principe en même temps et je m’y attendais, mais dix jours… !

Enfin, quelque part, ça me plaît ; ça veut dire que j’ai touché au moins une personne !! Et surtout, cette personne ne sait pas à quel point elle me donne envie de continuer ! L’Amour vaincra ! 😉

Toulon - rue des posidonies

Balade avec Space Invader…

Quand on se promène à Paris le nez en l’air, on peut découvrir tout un tas d’oeuvres de street artists, dont les petits extraterrestres en mosaïque, tout droit sortis du jeu vidéo Space Invaders, sorti en 1978 (merveilleuse année ;p ), de l’artiste… Space Invader. En voici un mini-aperçu :

Dans mon quartier toulonnais aussi, il y en avait deux, dont un, situé rue Chartreuse de Montrieux, que je trouvais particulièrement sympa. Mais voilà, tout le monde n’aime pas qu’on ajoute librement un peu de fantaisie dans sa vie… et mes chers petits Invaders ont été arrachés. A moins que -allez, soyons optimiste- un fan de l’artiste ait préféré les récupérer pour lui tout seul !